Marie-Josèphe
JUDE

France

Biographie

Née d’un père français et d’une mère sino-vietnamienne, c’est au conservatoire de Nice que Marie-Josèphe Jude commence ses études musicales. Elle y reçoit une double formation, poursuivant parallèlement un cursus en piano et en harpe.

Après avoir obtenu ses Premiers Prix en piano et musique de chambre au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris, c’est à Londres qu’elle se  perfectionne auprès de Maria Curcio-Diamand, grande pédagogue disciple d’Arthur Schnabel.

Elle est lauréate du Concours international Clara Haskil de Vevey en 1989 et Nouveau talent aux Victoires de la Musique classique en 1995.

Sa carrière de soliste la mène dès lors dans les salles et festivals du monde entier, de Montpellier à Bath, de la Roque d'Anthéron à Kuhmo, de Bagatelle à Locarno. Elle collabore avec l'Orchestre de Paris, l'Orchestre National de Lyon, l'Orchestre de l'Académie Chopin de Varsovie, les orchestres philharmoniques du Luxembourg et de Bruxelles. 

Chambriste confirmée, elle a formé durant de nombreuses années un duo avec Laurent Korcia, et retrouve régulièrement Henri Demarquette, Xavier Phillips, Jean-Marc Phillips, Marc Coppey, Philippe Graffin, Gary Hoffmann, Stéphanie-Marie Degand et Mireille Delunsch.

Elle a également parcouru une très grande partie du répertoire à deux pianos et quatre mains en compagnie de Jean-François Heisser, Claire Désert et Michel Béroff.
Son répertoire de prédilection se reflète dans son importante discographie avec notamment l’intégrale de l’œuvre pour piano de Johannes Brahms, Felix Mendelssohn, Ludwig van Beethoven, Frédéric Chopin, Henri Dutilleux et Maurice Ohana.

En 2018, deux disques sont sortis, l’un consacré à Claude Debussy et Maurice Ravel en duo avec Michel Béroff, l’autre à Robert Schumann pour le label Lyrinx.

Marie-Josèphe Jude consacre aussi une grande partie de son activité à l’enseignement. Elle enseigne depuis 2016 au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris.